Analyste Risque freelance

UX Designer, Développeur full-stack…

L’analyste risque a pour mission principale d’analyser et de gérer les risques auxquels fait face l’entreprise qu’il accompagne. Son rôle est d’identifier, d’anticiper et de résoudre l’ensemble des problématiques qui peuvent porter préjudice à l’organisation, que ce soit d’un point de vue financier, fonctionnel, opérationnel ou sécurité.

Plus globalement, cet expert est responsable du développement des stratégies, des processus et des systèmes de gestion de l’entreprise. Il est chargé de mettre en place des processus d’identification, d’évaluation et de surveillance des risques auxquels s’expose l’entreprise qu’il accompagne. Qu’est-ce qu’un analyste risque ? Quelles sont les missions quotidiennes de cet expert ? Comment choisir le bon analyste risque pour vous accompagner ? Explications.

Qui sont les Analystes Risque inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un Analyste Risque freelance
Junior 227 €
Intermédiaire 621 €
Confirmé 690 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maitriser un Analyste Risque ?

Pour mener à bien les missions qui lui incombent, l’analyste risque doit disposer de certaines compétences essentielles. En l’occurrence, il doit avoir une bonne connaissance des modèles d’évaluation des risques. Il doit également avoir certaines compétences dans les procédures d’auditing et de reporting.

L’analyste risque doit également avoir d’excellentes capacités analytiques. Il doit disposer d'une bonne maîtrise en gestion des risques informatiques, et avoir une bonne connaissance générale de l’IT (infrastructure, application, réseaux, etc.). Dans l’idéal, il doit maîtriser les normes de gouvernance et de gestion des services informatiques (COBIT, ITIL, ITSM, etc.). Il doit, en outre, avoir des connaissances poussées en matière de réglementation liée à la sécurité des systèmes d'information.

De la même manière, son niveau d’anglais, notamment à l’oral, doit être excellent. Il maîtrise les systèmes complexes (processus, architectures, organisations) et est à l’aise dans les différents domaines de la sécurité des systèmes d’information.

Quelles sont les qualités d'un Analyste Risque freelance ?

L’analyste risque doit être doté d’excellentes capacités de communication verbale et écrite. En effet, il est souvent amené à travailler en équipe, et doit même parfois superviser des équipes. Toutefois, même s’il travaille régulièrement en équipe, il doit également savoir travailler de manière indépendante. Il doit porter de l’attention aux détails, être parfaitement organisé et savoir gérer son temps efficacement.

L’analyste risque doit aussi afficher une forte capacité de coordination et avoir certaines qualités en matière d’animation. Il doit être capable de défendre son point de vue avec diplomatie et en toute bienveillance.

Curieux et proactif, ce professionnel doit également avoir de solides compétences rédactionnelles et être à l’aise lorsqu’il s’agit de prendre la parole en public. Notez, en outre, que l’analyste risque doit aimer les chiffres et le travail en équipe.

Dans quel projet intervient un Analyste Risque freelance ?

L’analyste risque est amené à intervenir dans différents types de projets. Ainsi, il peut réaliser des enquêtes et recueillir des données afin d’identifier les risques internes et externes auxquels l’entreprise est exposée.

Puis, il peut analyser les principaux indicateurs de risque, afin d’évaluer les conséquences que pourraient avoir les différentes menaces sur l’entreprise. Pour ce faire, il n’hésite pas à imaginer différents scénarios (What-If Analysis).

À partir de son analyse, l’analyste risque évalue les politiques et les procédures qui existent et qui sont pertinentes à la bonne gestion du risque. Il s’assure que les contrôles nécessaires sont réalisés dans l’ensemble des unités de l’entreprise. Dans le cas inverse, il peut proposer des mises à jour ou des modifications des politiques et des systèmes de gestion du risque de l’entreprise.

L’analyste risque fait, au quotidien, beaucoup de prévention. Ainsi, il réalise des systèmes de contrôle et des plans d’intervention stratégique afin d’empêcher que les risques ne se produisent. Pour ce faire, il peut être amené à créer des plans de continuité opérationnelle, à définir des processus de gestion de crise ou à instruire de nouveaux protocoles.

Ce professionnel réalise régulièrement des rapports afin de constamment étoffer son évaluation des risques et améliorer la stratégie adoptée. De cette manière, il peut apporter des conseils solides aux dirigeants, qui pourront à leur tour orienter leur prise de décision.

Enfin, l’analyste risque doit également identifier régulièrement les changements économiques, sociaux ou encore juridiques qui pourraient avoir des impacts sur l’activité de l’entreprise qu’il accompagne.

Quels sont les outils d'un Analyste Risque ?

Pour mener à bien ses missions, et veiller au bon équilibre entre le risque et la rentabilité de l’entreprise qu’il accompagne, l’analyste risque utilise des outils innovants et du matériel d’apprentissage statistique. Il utilise également les textes de loi, afin d’œuvrer tout en étant juste et en accord avec la réglementation.

Il travaille ainsi avec différents logiciels, lui permettant d’analyser les facteurs de risque. Il utilise également des outils d’automatisation, d’optimisation et d’analyse afin de suivre différents indicateurs.

Grâce à ces outils, il pourra alors mener à bien ses différentes missions :

  • analyser le profil risque de l’entreprise qu’il accompagne ;
  • présenter ses évaluations aux dirigeants d’entreprise ;
  • élaborer une stratégie de gestion du risque efficace ;
  • surveiller les KPI pertinents à la gestion du risque ;
  • instaurer des plans de gestion des risques en impliquant le personnel concerné ;
  • rédiger des rapports périodiques pour la direction et fournir des conseils avisés ;
  • réviser les politiques de risque internes et les adapter aux nouvelles normes si nécessaire ;
  • etc.

Pour qui travaille un Analyste Risque freelance ?

L’analyste risque peut travailler en freelance ou en tant que salarié dans des entreprises et des organisations privées ou publiques de nombreux secteurs :

  • banques ;
  • sociétés de services financiers ;
  • compagnies d’assurance ;
  • entreprises de construction et d’ingénierie ;
  • sociétés informatiques ;
  • entreprises de télécommunication ;
  • sociétés de révision externe ;
  • agences de conseil spécialisées dans la gestion du risque ;
  • etc.

S’il œuvre le plus souvent dans des bureaux, il arrive toutefois qu’il soit obligé de réaliser des déplacements afin de contrôler personnellement certains risques liés à des opérations spécifiques.

Dans tous les cas, néanmoins, ses missions principales restent les mêmes. Spécialiste en matière de risque, l’expert devra identifier et évaluer les risques auxquels l’entreprise fait face. Il devra être capable de les anticiper, et de les mesurer par le biais d’études et de statistiques probantes. Il peut participer à la mise en place de technique de scoring, faire des simulations et réaliser des analyses prudentielles lors de l’élaboration de nouveaux produits ou de nouveaux services. En parallèle, il met en œuvre le plan de continuité en cas d’indigents et supervise ou adapte les différents plans d’action.

Comment se former au métier d'Analyste Risque ?

En général, pour devenir analyste risque, un diplôme universitaire de niveau bac +5 en statistiques, économie, finance, mathématiques ou informatique est nécessaire. Les prétendants au poste peuvent également suivre un cursus dans une école de commerce ou une école d’ingénieur.

Dans tous les cas, outre la formation théorique sur les thèmes tels que l’analyse des données, la gestion du risque, l’audit interne, la conformité réglementaire, la sécurité, il est souvent demandé aux candidats de justifier d’une solide expérience en matière de gestion du risque, notamment dans les secteurs des assurances ou de la finance.

Si l’analyste risque a pour projet de travailler dans des domaines spécifiques (comme l’informatique ou l’ingénierie, par exemple), il devra être doté de compétences techniques approfondies et jouir d’une formation spécifique, notamment en ce qui concerne les standards nationaux et internationaux en matière de gestion du risque.

Comment choisir un Analyste Risque freelance ?

Pour choisir un analyste risque prêt à accompagner son entreprise, il convient de se fier à ses compétences ainsi qu’aux diplômes obtenus. Dans l’idéal, il faut privilégier les candidats ayant un niveau bac +5, qu’ils soient issus d’une grande école ou non. Puis, il faut aussi regarder ses qualités. Un bon analyste risque doit être rigoureux, observateur, mais aussi réactif. Il doit jouir d’une bonne capacité d’analyse et d’anticipation.

Il convient d’observer s’il est à l’aise à l’oral et de faire en sorte de se tourner vers un candidat pédagogue. Même s’il travaille souvent de manière indépendante, il n’est pas rare que l’analyste risque forme des équipes, ou partage ses conclusions avec les dirigeants. Aussi, il doit être capable de communiquer sur ses résultats de manière claire et précise. Ce point pourra être évalué après avoir échangé avec les candidats ayant retenu l’attention de l’entreprise intéressée.

Enfin, il faut considérer les expériences de l’analyste risque dont le profil plaît à l’entreprise. De cette façon, cette dernière pourra savoir si les expériences passées du candidat peuvent aujourd’hui encore lui être utiles et l’aider pour la mission qu’il doit mener à bien dans la structure.