Consultant SOC freelance

UX Designer, Développeur full-stack…

Le SOC, qui signifie « Security Operations Center » (centre d’opérations de sécurité), est le dispositif de supervision et de protection d’un système informatique. C’est également le nom de l’équipe dans laquelle intervient le Consultant SOC. Il travaille donc aux côtés de plusieurs analystes et autres professionnels de la sécurité.

Le Consultant SOC, aussi appelé analyste SOC, travaille au sein d’une équipe pour détecter les menaces dans l’infrastructure informatique d’une organisation, évalue les dommages et intervient pour déceler les faiblesses et les améliorations possibles. Cela reste sa principale mission, même si ses tâches dépendent étroitement de l’organisation dans laquelle il intervient. Il gère également la coordination et le suivi des incidents, le reporting, et la conformité des installations.

Qui sont les Consultant SOC inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un Consultant SOC freelance
Intermédiaire 550 €
Confirmé 500 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maîtriser un Consultant SOC ?

Consultant SOC peut être un rôle assez polyvalent, on attend donc du professionnel différents types de compétences : techniques, managériales et communicationnelles.

Compétences techniques du Consultant SOC

Bien évidemment, de fortes compétences techniques sont attendues. Le Consultant SOC doit avoir une base solide en informatique, qu’il s’agisse des langages de développement, des algorithmes, des structures et bases de données, des systèmes d’exploitation et des réseaux. Il doit savoir maîtriser les techniques d’intrusion et de corruption des systèmes informatiques ainsi que les règles de sécurité des systèmes d’information.

Compétences managériales du Consultant SOC

Le Consultant SOC travaille en équipe, il doit donc être doté de compétences managériales. En effet, il a la responsabilité de la formation et du mentorat des équipes, et doit également s’occuper du maintien et du développement des relations avec les clients.

Compétences communicationnelles du Consultant SOC

Les compétences en communication sont essentielles. Le Consultant SOC doit notamment avoir de solides compétences en matière de rédaction et de présentation, ainsi qu’une capacité à communiquer clairement des messages complexes à des publics variés, dont un public qui ne partage pas la même compréhension de la cybersécurité.

Quelles sont les qualités d’un consultant SOC freelance ?

Dans ce métier, les qualités sont tout aussi importantes que les compétences. En effet, il ne suffit pas d’être bon dans ce domaine pour être efficace. Pour avancer efficacement, on attend aussi de lui :

  • de la curiosité : dans ce domaine, il est important d’aimer s’informer pour toujours rester à la page sur les tendances d’attaque et les techniques de défense, entre autres. Ainsi, on attend du Consultant SOC qu’il soit autodidacte pour toujours monter en compétences ;
  • de la rigueur ;
  • un sens de l’organisation pour gérer plusieurs centaines d’alertes par jour ;
  • une bonne écoute afin de bien répondre au besoin du client ;
  • la capacité de s’adapter à différents environnements ;
  • un grand sens du détail, car beaucoup de données doivent être analysées en même temps ;
  • l’épanouissement dans le travail en équipe ;
  • un certain calme et équilibre sachant qu’un Consultant SOC est un métier dans lequel il y a beaucoup d’ambiguïté, et les solutions aux problèmes ne sont pas toujours simples. En outre, il y a aussi la difficulté d'instruire les équipes moins averties en la matière.

Dans quel projet intervient un Consultant SOC freelance ?

Le Consultant SOC intervient, avec le reste de son équipe SOC, au sein de la division qui assure la sécurité d’une entreprise. Cette équipe intervient lorsqu’une entreprise décide de mettre en place un centre opérationnel de sécurité, afin d’instaurer une protection de ses données ou de se conformer à quelconques règles gouvernementales ou industrielles. Dans le cadre d’un projet SOC, l’équipe se concentre sur trois missions : la prévention, la détection et la réaction.

Sa mission est également de s’assurer du respect des bonnes pratiques au sein de l’organisation. Pour cela, il peut également lui arriver d’intervenir pour faire de la prévention auprès des employés qui utilisent les services informatiques de l’entreprise.

Quels sont les outils d’un Consultant SOC ?

Parce que le rôle du Consultant SOC consiste à collecter des milliers d’alertes, certains outils lui sont indispensables pour lui simplifier le travail. Voici une liste non exhaustive des outils d’un consultant SOC :

  • le SIEM (Security Information and Event Management), qui est son outil principal. C’est à travers cet outil que le consultant SOC surveille et analyse les événements sur un réseau en temps réel ;
  • des solutions de Threat Intelligence afin d’identifier et d’analyser les cybermenaces ;
  • un SOAR (Security Orchestration, Automation, and Response) pour mettre en place des réponses automatisées et ainsi automatiser les tâches répétitives.

Pour qui travaille un Consultant SOC freelance ?

Un Consultant SOC freelance a la possibilité de travailler pour divers types d’organisations :

  • les secteurs industriels ;
  • les sociétés de services : dans ce cas, le Consultant SOC travaille pour les entreprises qui décident d’externaliser leur activité. Il peut donc travailler pour différents clients ;
  • le secteur public : il peut s’agir par exemple de collectivités territoriales ;
  • les entreprises informatiques : il est possible d’être ingénieur commercial au sein d’une équipe de vente de produits de cybersécurité. Dans ce cas, il travaille pour construire le produit et n’a pas de lien direct avec le client.

Comment se former au métier de consultant SOC ?

Les Consultants SOC sont très recherchés aujourd’hui, ils jouent un rôle essentiel dans la sécurité des organismes. Afin d’assumer ce rôle, les entreprises clientes recherchent des profils d’experts en cybersécurité. Il est préférable d’avoir obtenu un master en cybersécurité ou un diplôme d’ingénieurs avec une spécialisation en cybersécurité. Cependant, il est possible d’accéder à ce métier avec une licence en informatique et une première expérience dans le domaine. Un Bac +3 est le minimum demandé.

Un grand nombre de personnes travaillent d’abord dans les réseaux ou dans une autre discipline informatique avant de passer à un emploi de sécurité.

Comment choisir un Consultant SOC freelance ?

L’embauche d’un Consultant en SOC en interne implique le déploiement de procédures d’embauche, ce qui peut être très long (lire chaque candidature, trier les candidats et les recevoir un par un, etc.). Cependant, il est toujours possible de faire appel à un Consultant SOC freelance. C’est une bonne alternative qui permet d’apporter un regard neuf sur l’organisation intéressée.

Le choix d’un Consultant SOC est une décision importante pour la pérennité d’une organisation. Il convient donc de choisir cette personne avec attention. Voici quelques éléments à prendre en compte pour faire ce choix.

Les compétences du Consultant SOC

Si les recruteurs regardent souvent les années d’expérience en premier lieu, ce n’est pas toujours la chose la plus importante. Même si c’est en effet un gros avantage, les compétences sont ce qui fait un Consultant SOC efficace. Un Consultant SOC aux multiples compétences montre notamment sa capacité à se former en continu et à s’adapter.

La spécialisation du consultant SOC

Il est intéressant pour l’entreprise cliente de se demander si elle préfère engager une personne ayant de l’expérience et une expertise avérée dans son secteur d’activité ou non. Si elle peut bénéficier de l’expérience du candidat, ce n’est pas toujours complètement bénéfique. En effet, chaque organisation est différente et mérite d’avoir une solution sur mesure. Dans cette optique, il est tout à fait possible d’opter pour un professionnel venant d’un secteur d’activité différent. L’important est qu’il ait une bonne capacité à s’adapter à son environnement et à réagir en conséquence.

L’offre du professionnel

Lorsqu’on choisit d’externaliser, on peut rapidement se perdre dans la variété de services que peuvent proposer les fournisseurs. Il est donc recommandé de commencer par identifier les contrôles de cybersécurité déjà présents dans l’organisation qui peuvent être améliorés. Par exemple, il est préférable de déjà maîtriser la gestion et la surveillance des systèmes de cybersécurité de l’entreprise, avant de souscrire à des services plus poussés comme le renseignement sur les menaces.

La valeur ajoutée

Attention à ne pas laisser les tarifs du Consultant SOC être le premier critère de sélection. Malheureusement, c’est souvent le premier réflexe, mais ce n’est pas forcément dans l’intérêt de l’organisation. Il ne faut pas oublier que l’entreprise cliente va payer pour une valeur ajoutée importante, un service qui simplifie les process internes. Le premier critère devrait donc être les compétences du Consultant SOC, ainsi que sa force de proposition.