Ingénieur Sécurité freelance

UX Designer, Développeur full-stack…

Dans un monde numérique en constante évolution, l’ingénieur sécurité informatique est très recherché par des entreprises de toutes tailles. Si son enjeu est plus stratégique dans des secteurs d’activité sensibles, nul n’est à l’abri d’un virus, d’une intrusion de cybercriminels ou d’une attaque numérique. Garant de la politique de sécurité du système informatique, comme des données de la société qui l’emploie, ce professionnel est chargé d’évaluer la vulnérabilité des protocoles de protection et de proposer des solutions pour les optimiser. Découvrez la fiche métier complète de l’ingénieur sécurité et son rôle auprès des entreprises.

Qui sont les Ingénieurs Sécurité inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un Ingénieur Sécurité freelance
Junior 400 €
Intermédiaire 563 €
Confirmé 563 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maitriser un Ingénieur Sécurité ?

La mission de l’Ingénieur Sécurité est de protéger les systèmes d’information de l’entreprise en apportant des solutions informatiques qu’il va tester, optimiser et adapter à l’infrastructure du système. Ses compétences sont donc multiples. Prêt à pallier toute éventualité d’attaques, il se doit de savoir comment fonctionne un réseau et maîtriser l’ensemble des solutions de cybersécurité disponibles sur le marché. Pour exercer ce métier, des bases juridiques en droit informatique et une maîtrise de la langue anglaise sont absolument indispensables.

Expert en développement système, l’Ingénieur Sécurité connaît les protocoles de sécurité numérique. Il exerce une veille continue sur la question de la cybercriminalité et des nouvelles technologies. Au sein des PME, il endosse souvent le rôle de RSSI, le Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information. À ce titre, il est alerté sur l’organisation de l’entreprise, ses enjeux et ses métiers, car il est décisionnaire de l’intégralité de la stratégie de sécurité de l’information de la structure.

Au-delà de ces compétences premières, certains de ces professionnels endossent la casquette de « Hackers blancs ». Ils possèdent alors des connaissances de très haut niveau dans les domaines de l’intrusion ou de l’identification pour être en mesure de détecter d’éventuelles failles dans les systèmes de protection des sociétés. D’autres sont en mesure de former des équipes à la cybersécurité en entreprise ou dans des séminaires spécialisés.

Quelles sont les qualités d’un Ingénieur Sécurité freelance ?

Les softskills (ou les qualités de savoir-être en entreprise) de l’Ingénieur Sécurité sont tout aussi indispensables que les compétences techniques qu’il possède pour mener à bien sa mission. En plus de posséder des facultés analytiques excellentes, il doit être :

  • curieux : le monde de la cybersécurité évolue rapidement, de nouveaux virus apparaissent constamment accompagnés de leurs antidotes et solutions, donc l’Ingénieur Sécurité est toujours sur le qui-vive pour pouvoir anticiper ces risques ;
  • intègre : l’Ingénieur Sécurité a accès aux données sensibles de l’entreprise, aux failles et aux faiblesses de ses protocoles, il est donc soumis à la plus grande confidentialité ;
  • rigoureux : les protocoles de sécurité doivent être élaborés consciencieusement afin de pouvoir planifier les risques, les anticiper et faire face à des situations de crise ;
  • calme : seules la gestion du stress et la prise de recul permettent de prioriser les actions à mener en cas de problèmes de sécurité majeurs, physiques ou immatériels, tels qu’un virus, une intrusion ou encore un incendie ;
  • diplomate : muni d’un grand sens de l’écoute et d’une aptitude au dialogue, l’Ingénieur Sécurité est capable d’expliquer les protocoles qu’il met en place et de convaincre de leur bien-fondé face aux risques encourus ;
  • pédagogue : l’Ingénieur Sécurité est amené à enseigner et à vulgariser les protocoles et les enjeux du système de sécurité afin qu’ils soient compréhensibles et applicables par l’ensemble des collaborateurs qui sont amenés à les utiliser.

Dans quel projet intervient un Ingénieur Sécurité freelance ?

Le rôle de l’Ingénieur Sécurité est d’assurer la protection des réseaux et des données de l’entreprise qui l’emploie. Pour y parvenir, il intervient à plusieurs niveaux.

L’analyse des risques liés à la sécurité des informations

L’objectif premier de l’Ingénieur Sécurité est de définir des protocoles de protection selon les risques informatiques et la nature de l’activité de la société pour laquelle il travaille. Il commence donc par réaliser un audit du système en place en effectuant des tests de pénétration et en simulant des intrusions. Cette analyse des risques encourus par la structure met en lumière ses failles et ses dysfonctionnements, ainsi que des axes d’amélioration.

L’élaboration de la stratégie de sécurité

Une fois toutes ces informations en main, l’Ingénieur Sécurité propose un certain nombre de dispositifs techniques pour répondre aux besoins de l’entreprise. Il implante des outils adaptés, tels que des systèmes d’authentification, ainsi qu’un protocole de suivi des incidents de sécurité et des attaques de virus. Des tests réguliers sont effectués pour détecter les failles et s’assurer du bon fonctionnement de ces mesures. Il met enfin des solutions à disposition des utilisateurs pour réparer les dommages causés par une intrusion ou une contamination virale.

La formation des équipes aux normes implantées

Lorsque le protocole de sécurité est en place, il est temps pour l’Ingénieur Sécurité de le diffuser et de former les équipes de l’entreprise à son utilisation. Il réalise alors un référentiel pour veiller à la bonne application de la politique de mots de passe et des certificats antiviraux sur les postes individuels. Il met en place des actions à mener en cas de risque majeur et il informe sur le fonctionnement des mails infectés et autres types d’attaques récurrentes en entreprise.

Le suivi des évolutions technologiques et juridiques

La veille technologique est intrinsèque au métier d’Ingénieur Sécurité. Il doit être en mesure d’identifier les nouveaux virus et les dernières techniques d’attaque informatique pour garantir la sécurité du système qu’il a mis en place. La veille réglementaire permet, quant à elle, de s’assurer que les mesures prises sont bien conformes au droit individuel et collectif, car les normes juridiques sont en constante évolution face à la versatilité du monde numérique.

Quels sont les outils d’un Ingénieur Sécurité ?

Comme évoqué en amont, l’Ingénieur Sécurité détient une connaissance pointue de l’architecture du système de sécurité. Il maîtrise donc les systèmes d’exploitation, le langage de programmation et l’utilisation des outils qui s’y rapportent, à savoir :

  • les antivirus ;
  • les serveurs d’authentification ;
  • les filtrages d’URL ;
  • les firewalls, ou logiciels dits « pare-feu » ;
  • les PKI, Public Key Infrastructure, pour la mise en place d’opérations de cryptage comme la signature numérique ;
  • les technologies d’évaluation des systèmes et des réseaux ;
  • la méthode de MAîtrise des RIsques Orientés par Niveaux, appelée MARION ;
  • etc.

Pour qui travaille un Ingénieur Sécurité freelance ?

Les lieux et conditions d’exercice de l’Ingénieur Sécurité sont extrêmement variables. Il peut travailler en interne ou en tant que freelance pour différents types de structures :

  • les SSII et les cabinets de conseil spécialisé font appel à lui dans des domaines très précis en matière de sécurité comme la réalisation d’audits, la préconisation de solutions ou l’implantation de dispositifs techniques adaptés ;
  • les petites et moyennes entreprises peuvent faire appel à son expertise technique de manière ponctuelle pour s’assurer de la fiabilité et du bon fonctionnement de leur système de protection ;
  • les grandes entreprises et les groupes internationaux, notamment dans les secteurs d’activité sensibles comme la finance ou la défense, ont recours à des équipes entières consacrées à la cybersécurité, dont fait partie l’ingénieur sécurité.

Comment se former au métier d’Ingénieur Sécurité ?

Le niveau de qualification de l’Ingénieur Sécurité est de Bac +5. Il a suivi un parcours privé ou universitaire dans le domaine de l’informatique comme un DUT, un BTS ou une licence ayant attrait aux services et systèmes numériques, à l’installation et à la maintenance des réseaux. Pour compléter sa formation, il est généralement titulaire d’un Master spécialisé en cryptologie ou en sécurité des systèmes d’information et réseaux. Certaines écoles privées délivrent des diplômes d’Ingénieurs spécialisés en sécurité informatique.

Certaines qualifications supplémentaires s’avèrent être une véritable valeur ajoutée pour l’entreprise :

  • le titre de CIA, ou Auditeur Interne Certifié, est la référence internationale en matière de pratique professionnelle d’audits internes dans tous types d’organisations :
  • le CISSP, ou Professionnel Certifié de la Sécurité des Systèmes d’Information, est la certification internationale la plus reconnue en cybersécurité ;
  • le CISA, ou Auditeur Certifié des Systèmes d’Information (Certified Information Systems Auditor), est une certification mondialement reconnue dans le domaine de l’audit et de la gestion des risques informatiques.

Comment choisir un Ingénieur Sécurité freelance ?

Le choix d’un Ingénieur Sécurité indépendant ou freelance doit être éclairé par son parcours universitaire et professionnel. En fonction des besoins de l’entreprise, il peut être junior ou sénior. Ses tarifs sont alors conditionnés par son expérience et ses compétences. Il est recommandé de se renseigner auprès d’autres entreprises ayant eu recours au service de l’expert avant de se décider.