Master Data Manager

UX Designer, Développeur full-stack…

Un Master Data Manager, ou gestionnaire de données de références, a comme fonction de stocker, gérer et diffuser des données référentielles. Il administre les données critiques de votre entreprise et s’assure de leur véracité et de leur disponibilité. Expert et facilitant, il permet leur échange et leur circulation entre tous les services. Il travaille à les centraliser dans un Master File ou « fichier maître », qui permet de les unifier, de les tracer et de les sécuriser.

Au vu de la stratégie actuelle « data-driven », ou stratégie conduite par le traitement des données, menée par les entreprises, le MDM ou Master Data Management est une solution de plus en plus demandée. Mais quelles compétences sont requises pour être Master Data Manager ? Comment choisir le meilleur profil de Master Data Manager ? Retrouvez toutes nos indications pour comprendre les enjeux de ce métier pivot à l’ère du Big Data.

Qui sont les Masters Data Manager inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un Master Data Manager freelance
Junior 274 €
Intermédiaire 680 €
Confirmé 529 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maîtriser un Master Data Manager ?

Un Master Data Manager est un professionnel senior et aux multiples rôles. Il a à la fois besoin de maîtriser des connaissances et compétences techniques en systèmes informatiques, mais aussi de connaître parfaitement le fonctionnement des services d’une entreprise.

Il gère toutes les données relatives à une entreprise comme celles des :

  • produits et marchandises ;
  • clients ;
  • fournisseurs ;
  • interlocuteurs d’une autre organisation ;
  • etc.

Toutes ces données sont multiples et variées, il est donc nécessaire de les structurer. En plus de gérer le Master File, le travail d’un Master Data Manager est de centraliser toutes les données et de simplifier l’organisation de l’entreprise. Il est par exemple à même de faire converger les différentes données des silos et de les vérifier, car celles-ci doivent être vérifiées et exploitables par tous les agents d’une entreprise. Pour ce faire, un Master Data Manager veille à :

  • supprimer les doublons ;
  • corriger les inexactitudes ;
  • travailler la cohérence.

On parle d’unicité des données quand il n’existe qu’un seul référentiel. Ainsi, les compétences d’un bon gestionnaire de données sont entre autres :

  • la mise en place d’une sécurité renforcée ;
  • la garantie de la qualité des données ;
  • la traçabilité des données.

Il est à même de veiller à la pérennisation de données fiables et de qualité. Par ailleurs, puisque son but est de faciliter leur échange et de les rendre accessibles, il doit aussi avoir de bonnes capacités de communication, afin d’expliciter les bonnes pratiques à tous les acteurs d’une entreprise.

Quelles sont les qualités d’un Master Data Manager freelance ?

Un bon Master Data Manager doit faire preuve à la fois de qualités techniques et humaines. On lui demande de faire preuve :

  • d’un bon esprit analytique ;
  • d’une aisance communicationnelle, voire d’un sens de la pédagogie ;
  • d’une expertise de l’urbanisation des systèmes d’information ;
  • d’une bonne compréhension des besoins marketing liés aux systèmes de données ;
  • de rigueur, d’organisation et de capacités de persuasion.

Un bon Master Data Manager permet une meilleure lisibilité et une plus grande communication entre tous les acteurs d’une entreprise.

Dans quel projet intervient un Master Data Manager freelance ?

L’une des plus grandes missions du Master Data manager est de veiller à rassembler les données au sein du Master File. Pour ce faire, il doit :

  • vérifier la qualité et l’intégrité des données ;
  • éliminer les incohérences ;
  • instaurer un système de contrôle et de validation des données.

Il doit s’assurer de la viabilité des données en amont et en aval d’une prise de décision. Il est notamment nécessaire de garantir leur véracité afin de ne pas compromettre l’entreprise tout au long du process.

Quels sont les outils d’un Master Data Manager ?

Un Master Data Manager apporte plusieurs solutions :

  • l’unification des silos de données qui sont multiples et variés ;
  • la réactualisation et la vérification des données ;
  • la résolution des erreurs fréquentes dues à la maintenance manuelle.

Alors que les silos sont des systèmes d’informations isolées et hétérogènes, le Master Data Manager, lui, travaille à leur cohérence. Les données sont traitées afin d’éliminer les inexactitudes et de lutter contre leur obsolescence.

L’outil principal est de fait le Master file, qui offre plusieurs solutions. Des outils ou processus sont aussi utilisés afin de mener à bien ces différentes missions.

Le DAM (ou Digital Asset Management) est un ensemble d’outils et de processus qui permet de structurer les ressources numériques et de coordonner des contenus. Il optimise les ressources d’une entreprise en veillant à les simplifier et à les sécuriser.

Le PIM (ou production information management) est un processus qui permet de gérer et d’optimiser les informations produites, afin d’améliorer l’expérience de l’engagement produit et de réussir leur diffusion.

Le CMS (ou content management system) aide à la création, à la gestion et à la modification d’un site web.

Tout ceci permet de donner accès à chaque service et à tout moment aux informations exactes et actualisées. Cela représente un gain de temps, mais aussi autant de possibilités d’évolution et d’optimisation des produits de l’entreprise pour les besoins des consommateurs.

Au demeurant, il est aussi nécessaire de savoir utiliser tous les logiciels qui entrent dans le fonctionnement de l’entreprise, comme les logiciels :

  • ERP (Entreprise Ressource Planning) ou encore PGI (Progiciel de Gestion Intégré) ;
  • CRM (Customer Relationship Management) ;
  • PLM (Product Lifecycle Management) ;
  • WMS (Warehouse Management System).

Tous ces outils doivent être maîtrisés, puisqu’ils constituent la base d’une bonne pratique de Master Data Management.

Pour qui travaille un Master Data Manager  freelance ?

Un Master Data Manager intervient dans toute entreprise qui a à cœur la transformation digitale. Il est nécessaire à des entreprises complexes, de grande importance, pour qui le Big Data est une réalité, ou qui doivent administrer beaucoup de données. Cependant, à l’heure du Big Data, même des ETI ou des PME peuvent avoir besoin d’une restructuration de leurs données pour leur valorisation et leur optimisation.

Pour aller plus loin, vous pouvez faire appel à une solution de Master Data Management si vous êtes :

  • une agence de communication ;
  • une agence publicitaire ,
  • un site de e-commerce ;
  • etc.

Cette liste n’est pas exhaustive. Plus globalement, cette fonction est nécessaire dans toute stratégie de marketing pérenne.

Comment se former au métier de Master Data Manager ?

Pour devenir Master Data Manager, il est nécessaire de privilégier des études d’ingénierie. Une école d'ingénieurs est donc la voie royale. Cependant, il est nécessaire de compléter son parcours par une formation spécialisée.

Il n’existe pas un diplôme spécifique. Ce sont des parcours qui se construisent tout au long d’expériences diverses.

Comment choisir un Master Data Manager ?

Afin de choisir le meilleur Master Data manager pour son entreprise, il est nécessaire de faire un audit préalable de la situation de la société. Suivant vos besoins et objectifs, les solutions pourront en effet être différentes. Afin de choisir un Master Data manager qualifié, il est bon de prêter attention à différents points :

  • votre capacité à dialoguer avec les autres applications du système d’information actuel et futur ;
  • la cartographie de vos données et leur mise en qualité ;
  • le cycle de vie de vos données de référence ;
  • la réglementation en vigueur.

Cet audit vous permettra de choisir le Master Data Manager qui répondra à vos besoins spécifiques.

On a aussi tendance à chercher une solution de MDM quand les problèmes sont déjà installés. Il peut être bon de penser à recruter un expert de la gestion de données de références en amont, afin de mettre en place un système clair, sécurisé et efficace.