MOA freelance

UX Designer, Développeur full-stack…

Le rôle d’un Maître d’Ouvrage, ou MOA, est directement lié au succès de la mise en place d’un nouveau projet. En effet, la principale mission d’un MOA consiste à déterminer et à définir les besoins du client afin que le chef de projet maître d’œuvre, ou MOE, et son équipe parviennent à créer un produit adapté.

Le MOA pilote également le budget alloué au projet et fixe les délais de réalisation. Il occupe donc une place stratégique dans une entreprise et fait le lien entre les équipes exprimant des besoins et les équipes chargées de répondre concrètement et techniquement à ces besoins.

Qui sont les MOA inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un MOA freelance
Junior 225 €
Intermédiaire 647 €
Confirmé 586 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maîtriser un MOA ?

Un MOA doit maîtriser trois types de compétences pour mener à bien les missions qui lui sont confiées par les entreprises.

Tout d’abord, il doit avoir des compétences approuvées en pilotage de projet et en gestion de projet. Le pilotage d’un projet implique d’autres aptitudes :

  • la définition et le suivi d’un budget ;
  • la gestion et la coordination des équipes ;
  • l’animation de réunions de suivi ;
  • la réalisation de tableaux de reporting ;
  • etc.

Ensuite, le MOA doit maîtriser l’environnement informatique, comme les bases de données, l’architecture des systèmes, les outils de BI, les CRM, les ERP, etc.

Pour finir, une des ultimes missions du MOA consiste à accompagner les utilisateurs dans le changement. Lorsqu’un projet est terminé, le MOA est chargé de le présenter aux utilisateurs et de conduire le changement. Il remplit donc un rôle de formateur pour lequel il doit présenter des compétences techniques et managériales.

Quelles sont les qualités d’un MOA freelance ?

Une des premières qualités d’un MOA est la communication. Un maître d’ouvrage doit avoir un très bon relationnel et maîtriser la communication orale et écrite. En effet, son goût du contact et sa capacité d’écoute lui permettent d’échanger avec les différents intervenants du projet. Client, prestataire, fournisseur ou chef d’équipe, il doit être en mesure d’échanger avec tout le monde.

La capacité d’analyse et l’esprit de synthèse sont deux autres qualités recherchées chez un maître d’ouvrage. Elles lui seront utiles pour exprimer les besoins du client et pour rédiger le cahier des charges, avec l’aide du Chef de Projet Maîtrise d’Œuvre, MOE. Concernant la rédaction du cahier des charges, le MOA fournit des spécifications fonctionnelles générales au MOE, car il n’est pas expert des problématiques techniques. Le Chef de Projet Maîtrise d’Œuvre rédige ensuite le cahier des charges et le Maître d’Ouvrage se charge de le valider et de le faire respecter tout au long du projet.

Le MOA occupe une position centrale dans la gestion d’un projet. De ce fait, il est régulièrement amené à réaliser des arbitrages entre l’équipe technique, le Chef de Projet et le client. Il endosse alors un rôle de Médiateur et de Manager.

Quatrièmement, le MOA doit faire preuve de réactivité et d’ouverture d’esprit. Qu’il s’agisse de gérer une nouvelle demande du client ou de faire face à un imprévu technique, son ouverture d’esprit lui donne les moyens de s’adapter et de trouver de nouvelles solutions.

Pour finir, un Maître d’Ouvrage est rigoureux, autonome et organisé. Cette autonomie est indispensable, même s’il travaille en étroite collaboration avec le Chef de Projet, le MOE et le client.

Dans quel projet intervient un MOA freelance ?

Le MOA intervient dans des projets très variés. D’ailleurs, il peut exercer son poste dans des secteurs d’activités très diversifiés, comme :

  • un groupe français installé à Paris ;
  • une enseigne d’accessoires de mode présente dans plusieurs villes de France ;
  • une entreprise d’informatique ;
  • un grand groupe bancaire ;
  • un réseau de magasins de chaussures en franchise ;
  • etc.

Mode, finances, services, télécommunication ou encore industrie, chaque secteur a besoin de faire appel à un MOA pour le lancement et le suivi d’un nouveau projet. Ainsi, le maître d’ouvrage est amené à participer à la création d’un nouveau produit pour un site de vente en ligne. Il peut aussi mettre en place de nouveaux processus logistiques pour des magasins en franchise, entreprendre le développement d’une application mobile, travailler pour le développement d’une nouvelle gamme de produits tendance, etc.

Quels sont les outils d’un MOA ?

Les outils d’un MOA sont les outils utilisés par un chef de projet. En effet, pour exercer son métier, le MOA doit être en mesure de :

  • définir des besoins ;
  • calculer un budget ;
  • cadrer un projet ;
  • réaliser le recettage.

Pour ces quatre missions principales, le MOA s’appuie donc sur différents types d’outils. Par exemple, pour la définition des besoins, le MOA met en place des réunions de travail, des entretiens individuels ou encore des ateliers participatifs afin de collecter le maximum d’informations. Le maître d’ouvrage se sert d’outils de base de données, comme Microsoft SQL Server, afin de regrouper et de partager de très nombreuses informations.

De plus, un MOA utilise principalement des outils ou des logiciels de travail collaboratif, dont voici une liste non exhaustive :

  • Confluence ;
  • Jira ;
  • Trello ;
  • Monday ;
  • etc.

Concernant la gestion du budget, la maîtrise d’ouvrage doit d’abord s’assurer de la rentabilité d’un projet. Le MOA s’appuie sur un outil de calcul pour valider le retour sur investissement. Enfin, les outils de tests fonctionnels sont nécessaires à la réalisation de ses missions de recettage.

Pour qui travaille un MOA freelance?

Le maître d’ouvrage ou MOA travaille pour le client. Cela signifie que son rôle consiste à accompagner le client dans l’expression de ses besoins et à s’assurer que le produit final correspond à ses attentes. Ce client peut occuper des postes très variés et travailler dans des domaines très diversifiés. En effet, le MOA est amené à travailler pour des entreprises dans différents secteurs. De plus, il peut intégrer différents pôles au sein d’une même entreprise. Ainsi, un MOA peut proposer ses services à une entreprise du secteur de :

  • la finance ;
  • l’industrie pharmaceutique ;
  • la logistique ;
  • la mode ;
  • le digital ;
  • etc.

De même, il peut réaliser sa mission au sein du pôle comptabilité, du pôle informatique, du pôle marketing, du pôle ressources humaines, du service achats, etc. Enfin, un MOA travaille pour une collectivité locale, une entreprise locale, un groupe international, un bureau d’études, un magasin ou encore une ESN, Entreprises de services du numérique.

Le Maître d’Ouvrage est donc un acteur polyvalent capable de s’adapter à de nombreux publics pour mener à bien ses missions.

Comment se former au métier de MOA ?

Parce qu’il s’agit d’un poste clé dans la mise en place et le suivi d’un projet, le MOA doit démontrer une véritable expérience professionnelle. Idéalement, le maître d’ouvrage est issu :

  • d’une école d’ingénieur ;
  • d’une école de commerce ;
  • d’une formation universitaire.

Titulaire d’un Bac +4 ou d’un Bac +5, il a suivi des études dans le management, les finances, la gestion ou encore les systèmes d’information.

Cette formation initiale doit être complétée par une expérience de terrain de plusieurs années. Cette expérience est nécessaire pour devenir MOA, car elle permet d’apprendre à faire face à différents types de problématiques.

De plus, un MOA est un professionnel amené à travailler dans de grands groupes français, européens ou internationaux. Il est également chargé de missions pour des entreprises françaises ayant des filiales ou des fournisseurs à l’étranger. Pour toutes ces raisons, la formation d’un MOA passe par l’apprentissage et la maîtrise d’une ou de plusieurs langues étrangères. Une bonne connaissance de l’anglais est souvent indispensable pour occuper le poste de MOA.

Comment choisir un MOA freelance ?

Trois conseils sont à retenir pour bien choisir un MOA. Premièrement, l’entreprise peut commencer par analyser le profil complet du MOA avec :

  • ses compétences ;
  • ses qualités ;
  • sa formation ;
  • son expérience professionnelle.

Deuxièmement, il faut se rappeler que la maîtrise d’ouvrage s’exerce dans de très nombreux secteurs : la mode, l’agroalimentaire, l’informatique, le digital, etc. Alors, pour trouver le candidat idéal, l’entreprise peut faire le choix de confier son projet et son concept à un MOA disposant d’une expérience dans le même domaine d’activité qu’elle. Ainsi, elle fait appel à un professionnel connaissant déjà le marché, les principaux concurrents, leurs forces et leurs faiblesses.

Troisièmement, le choix d’un Maître d’Ouvrage doit être validé par un échange. Par exemple, notre plateforme donne la possibilité aux entreprises d’échanger avec un MOA freelance. La discussion aide les entreprises à trouver un collaborateur avec qui elles partagent des valeurs. De plus, cet échange permet de répondre à différents types de questions concernant les produits ou services proposés par la marque, les enjeux économiques liés au projet, les horaires de travail ou encore les contraintes de temps.