Project Management Officer (PMO) freelance

UX Designer, Développeur full-stack…

Le Projet Management Officer (PMO) agit comme un coordinateur chargé de s’assurer que toutes les étapes clés d’un projet se réalisent de manière optimale pour des résultats efficaces. Cet expert gère, en outre, les différents plannings, les budgets, mais aussi la qualité des livrables. Plus globalement, le PMO gère le pilotage et le suivi de projets de l’ensemble des services d’une entreprise. Du fait de sa position, le Projet Management Officer assure une vision transversale de l’ensemble des projets relatifs au développement de l’entreprise.

Les missions attribuées au PMO ne sont pas simples à définir, car elles varient selon les organisations et les besoins des services (nouvelle gouvernance, changement des processus, nouvelle organisation interne, etc.). Découvrez tout ce que vous devez savoir sur le métier de Projet Management Officer (PMO).

Qui sont les Project Management Officers (PMO) inscrits sur Freelance.com ?
32 ans d’âge moyen
5 ans d’exp. en moyenne
Taux journalier moyen d’un Project Management Officer (PMO) freelance
Junior 463 €
Intermédiaire 708 €
Confirmé 586 €
Découvrez la plateforme freelance.com afin de recruter vos nouveaux talents

Quelles sont les compétences que doit maîtriser un Projet Management Officer (PMO) ?

Le Projet Management Officer (PMO) est un véritable touche-à-tout. Pédagogue, il possède certaines compétences clés pour mener à bien les différentes missions qui lui sont confiées. Ainsi, il doit maîtriser les différentes théories relatives à la gestion de projet. Il doit également connaître les méthodes d’accompagnement au changement.

Il maîtrise mieux que quiconque les différentes phases de pilotage de projet : planification, sens des priorités, gestion des budgets et des ressources à allouer à une mission, etc. Rigoureux et à l’aise dans les échanges, le PMO doit savoir anticiper les risques, et être flexible afin d’accompagner au mieux ses équipes.

En ce qui concerne ses compétences principales, le PMO doit être à l’aise en :

  • gestion des risques, pour piloter les risques projets (qualitatifs, budgétaires, contractuels, etc.), et cartographier les risques techniques et fonctionnels ;
  • gestion de la qualité, de l’hygiène, de la santé, de la sécurité et de l’environnement, pour mettre en place et piloter les dispositifs de contrôle et de respect des procédures ;
  • gestion d’entreprise, afin d’assurer l’adéquation entre ressources et besoins humains, financiers, techniques ;
  • résolution de problèmes complexe, afin d’élaborer des méthodologies efficaces ;
  • gestion budgétaire, financière et économique, pour élaborer des budgets, les optimiser et les suivre ;
  • veille, analyse et gestion documentaire, afin d’assurer le processus de classement et d’archivage ;
  • anglais, écrit et oral ;
  • etc.

Quelles sont les qualités d’un Projet Management Officer (PMO) freelance ?

Outre ces compétences techniques, le Projet Management Officer doit être doté de certaines qualités essentielles. En l’occurrence, il doit être pédagogue et avoir une certaine capacité à travailler au sein d’équipes pluridisciplinaires. Le PMO œuvre rarement seul, et il est essentiel qu’il ait un esprit d’équipe et une grande capacité de communication. Il doit, en outre, avoir un bon sens de l’écoute.

Il doit également être rigoureux et organisé. Ce métier nécessite de faire les choses par étape et d’avoir le souci du détail. Il doit avoir un bon esprit d’analyse et aimer les chiffres. De la même manière, le Projet Management Officer doit être force de proposition afin de faire passer ses idées et avoir une certaine curiosité intellectuelle.

Il doit se tenir informé des dernières actualités et innovations en matière de méthodologies et de pratiques opérationnelles et organisationnelles. Ces qualités sont de véritables atouts pour le PMO en ce qui concerne la gestion de projet.

Dans quel projet intervient un Projet Management Officer (PMO) freelance ?

Le Projet Management Officer fait office de pilier central au sein des organisations. Cet expert est à la tête de tout projet que souhaite développer l’entreprise. Son objectif majeur est de parvenir à améliorer ou garantir les capacités de réussite des projets, grâce à un renforcement ou à la mise en place de nouvelles méthodes et procédures de travail. Tout en y parvenant, il doit veiller au respect, à l’amélioration et à la continuité des processus qui ont déjà montré leur efficacité.

Le PMO doit ainsi être capable de mobiliser l’ensemble des ressources et des compétences nécessaires pour la réussite d’un projet. Il doit, en parallèle garder une vision transversale de l’ensemble des projets en cours, passés et à venir. Cet expert est une source intarissable de documentation et de conseils pour l’ensemble des collaborateurs. Il connaît de nombreuses techniques managériales et différentes méthodes de travail lui permettant d’intervenir sur bon nombre de projets et à différents niveaux de l’entreprise.

Finalement, son métier s’organise autour de trois principales fonctions :

  • une fonction de support, où il joue le rôle de conseiller. Il consulte les chargés de projet et identifie avec eux les freins au bon avancement du projet afin d’apporter des solutions concrètes ;
  • une fonction de contrôle, à travers laquelle le PMO s’assure que les méthodes de travail employées sont efficaces. Le cas échéant, il ajuste les processus ;
  • une fonction de direction, qui implique une gestion complète des projets qu’il contrôle.

En bref, le PMO intervient dans l’ensemble des projets de l’entreprise tel un véritable chef d’orchestre.

Quels sont les outils d’un Projet Manager Officer (PMO) ?

Outre les logiciels de traitement de texte et les tableurs, le Projet Manager Officer doit être capable de maîtriser les logiciels relatifs au pilotage de projet. Il peut s’agir de programmes informatiques comme Projet Monitor, Sciforma, CMMI ou encore PMP, indispensables pour gérer, planifier et superviser les budgets, les tâches et la gestion de projet dans son ensemble.

Pour qui travaille un Projet Manager Officer (PMO) freelance ?

Le PMO peut travailler en cabinet de conseil ou chez l’annonceur. En cabinet de conseil, le PMO aura le rôle de chef de projet. Chez l’annonceur, il aura un rôle plus global et travaillera sur un portefeuille de projets. Il faut savoir que le PMO peut aussi bien être dans une Direction des Systèmes d’Information (DSI) que dans un service marketing. Toutefois, il devra travailler de manière transversale, avec des interlocuteurs variés.

Finalement, le Projet Manager Officer freelance peut travailler dans tout type d’entreprise. Dans une grande entité, il devra gérer une multitude de projets qui s’articulent entre eux. Dans une PME, sa mission se résumera à un ou deux projets au maximum. Dans tous les cas, son domaine d’intervention varie selon son expérience, mais ses missions principales resteront les mêmes :

  • coordination et affectation des ressources (gestion des plannings, gestion des interlocuteurs, identification des risques, etc.) ;
  • organisation des activités (identification des temps faibles, développement de la stratégie à mener, etc.) ;
  • développement de projets (déploiement des méthodes de résolution des problèmes, mise en place du dispositif de contrôle du respect des procédures et des méthodes, etc.) ;
  • supervision du travail (centralisation des informations et des échanges entre les équipes, etc.).

Comment se former au métier de Projet Manager Officer (PMO) ?

Il n’existe pas de formation spécifique au métier de Projet Manager Officer. Toutefois, il est fortement recommandé de jouir d’un niveau d’études équivalent à un Bac +5. Il peut s’agir :

  • d’un master en marketing ;
  • d’un master en stratégie digital, numérique, web marketing ;
  • d’un master en psychologie ou ressources humaines ;
  • d’un diplôme d’une école du digital ;
  • etc.

Les prétendants au poste peuvent également suivre des masters d’école d’ingénieur ou d’école de commerce. Selon les projets que le PMO souhaite gérer, il pourra se spécialiser dans un domaine ou dans un autre.

Comment choisir un Projet Manager Officer (PMO) freelance ?

Pour choisir un Projet Manager Officer (PMO), il faut se fier à ses diplômes, ainsi qu’à ses compétences et ses spécialisations si nécessaire.

D’une manière générale, il faut retenir qu’un bon PMO sait comprendre les besoins du client, est méthodique et sait s’adapter. Il sait, en outre, faire preuve d’assertivité. Il sait s’affirmer, sans pour autant heurter les autres collaborateurs. Il doit être parfaitement organisé et savoir gérer les risques qui surviennent d’une main de maître.

Enfin, dans l’idéal, il faut miser sur un candidat qui jouit d’une certaine expérience. Un consultant PMO expérimenté bénéficie généralement de compétences clés particulièrement utiles.

Lors de la phase de recrutement, il convient donc de faire en sorte d’échanger avec les candidats afin de noter les différents points évoqués. De cette façon, l’entreprise client sera en mesure de trouver le candidat idéal.